« C'est le moment » de limiter la dissémination des graines d'ambroisie.

La concentration des pollens d'ambroisie dans l'air diminue progressivement sur tout le territoire. Les plants d'ambroisie entrent à présent en grenaison, avec un risque de dispersion des graines lors des interventions à venir.

La destruction, même tardive, des foyers d'ambroisie reste essentielle. Toutefois, il est nécessaire de respecter quelques règles de fonctionnement pour limiter la propagation accidentelle de la plante :

  • Identifier les différents niveaux d'infestation sur le chantier ;
  • Commencer par la zone la moins infestée pour ne pas favoriser la dissémination des graines et la progression de l'ambroisie sur le site ;
  • Terminer par la zone la plus infestée ;
  • Procéder à un nettoyage sur place de votre matériel avant de passer à un autre chantier ;
  • En présence de pollens, penser à vos équipements de protection individuelle (vêtements couvrants, gants, masque à poussières et lunettes).

Pour plus d'efficacité, nous vous invitons également à répertorier ces sites afin de procéder à une gestion précoce de l'ambroisie dès le début de la campagne de lutte 2021. En effet, compte-tenu du risque de dispersion des graines, ces sites pourraient à l'avenir présenter des densités de population plus importantes : il sera donc necessaire d'être particulièrement vigilants pour éviter que le foyer s'installe durablement.

Pour aller plus loin, consulter le « Guide de gestion de l'ambroisie à feuille d'armoise » disponible sur le portail de la lutte contre l'ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes :