« C'est le moment » de limiter la dissémination des graines d'ambroisie.

La concentration des pollens d'ambroisie dans l'air diminue progressivement sur tout le territoire. Les plants d'ambroisie entrent à présent en grenaison, avec un risque de dispersion des graines lors des interventions à venir.

La destruction, même tardive, des foyers d'ambroisie reste essentielle. Toutefois, il est nécessaire de respecter quelques règles de fonctionnement pour limiter la propagation accidentelle de la plante :

  • Identifier les différents niveaux d'infestation sur le chantier ;
  • Commencer par la zone la moins infestée pour ne pas favoriser la dissémination des graines et la progression de l'ambroisie sur le site ;
  • Terminer par la zone la plus infestée ;
  • Procéder à un nettoyage sur place de votre matériel avant de passer à un autre chantier ;
  • En présence de pollens, penser à vos équipements de protection individuelle (vêtements couvrants, gants, masque à poussières et lunettes).

Pour plus d'efficacité, nous vous invitons également à répertorier ces sites afin de procéder à une gestion précoce de l'ambroisie dès le début de la campagne de lutte 2021. En effet, compte-tenu du risque de dispersion des graines, ces sites pourraient à l'avenir présenter des densités de population plus importantes : il sera donc necessaire d'être particulièrement vigilants pour éviter que le foyer s'installe durablement.

Pour aller plus loin, consulter le « Guide de gestion de l'ambroisie à feuille d'armoise » disponible sur le portail de la lutte contre l'ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes :

« C'est le moment » de détruire les foyers d'ambroisie avant grenaison.

La pollinisation de l'ambroisie est toujours en cours sur le territoire, avec des risques d'allergies élevés sur plusieurs départements.

Les plantes les plus précoces atteignent quant à elles progressivement le stade de grenaison, avec un risque de dispersion accidentelle des graines d'ambroisie lors des actions terrain à venir.

Il est encore temps de détruire les plants d'ambroisie présents sur votre commune avant la grenaison ! Toutefois, compte-tenu du stade avancé de la plante, il est conseillé de :

  • Privilégier la fauche de l'ambroisie et laisser les rédisus sur place ;
  • Intervenir en soirée  : les pics de pollens sont réduits à cette période de la journée et vous profiterez d'une éventuelle humidité atmosphérique pour limiter leur dissémination ;
  • Penser à vos équipements de protection individuelle (vêtements couvrants, gants, masque à poussières et lunettes).

L'arrachage manuel de l'ambroisie doit être évité sur la fin du cycle : la plante pourrait en effet poursuivre en partie son cycle et produire des graines matures en "puisant" dans ses racines, même après arrachage (préférez la fauche). De même, le broyage de l'ambroisie sur la fin du cycle peut entrainer une dissémination importante des graines par les engins et une forte exposition aux pollens.

Pour aller plus loin, consulter le « Guide de gestion de l'ambroisie à feuille d'armoise » disponible sur le portail de la lutte contre l'ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes : 

« C'est le moment » d'insister sur les parcelles remaniées ou mises à nu.

La période de floraison de l'ambroisie vient de commencer. Les pollens sont d'ores et déjà détectés sur la quasi-totalité de la région, avec des risques d'allergies élevés en Ardèche, Drôme et Isère (pic de pollinisation attendu autour du 20/08 selon le modèle de prévision du RNSA)

Les parcelles mises à nu ou remaniées sont très propices au développement de l'ambroisie.

Pour une meilleure efficacité, il est essentiel d'identifier les zones infestées sur votre territoire en insistant particulièrement sur la surveillance des parcelles remaniées ou mises à nu (chantiers, carrières, bords de route,  parcelles agricoles, chemins de berge ou de halage...). Il conviendra ensuite de veiller à la destruction de ces foyers, de préférence avant le pic de pollinisation.

En milieu agricole, la gestion des ambroisies lors de l’interculture est une étape clé pour une lutte efficace et durable. Cette période est également propice à la mise en œuvre d’actions de lutte préventives. Contactez les exploitants agricoles de votre territoire pour connaitre les actions prévues durant cette période (privilégier le contact humain avec dialogue et diplomatie).

Pour plus d'informations sur les méthodes de destruction de l'ambroisie adaptées à chaque situation rencontrée, consultez le portail de la lutte contre l'ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes, rubrique Documentation (>Documents généraux >Lutter contre l'ambroisie).

Avant d'agir, pensez à vos équipements de protection individuelle (vêtements couvrants, gants, masque à poussières et lunettes) et évitez d'intervenir en matinée sur les zones colonisées (les pics de pollens sont plus importants à cette période).

« C'est le moment » de prévoir la fauche des bords de routes avant grenaison.

Le pic de pollinisation de l'ambroisie est atteint en Auvergne-Rhône-Alpes. Les pollens sont à présent détectés sur la quasi-totalité de la région, avec des risques d'allergies élevés sur plusieurs départements.

Les bords de routes sont fortement propices au développement de l'ambroisie et au salissement des parcelles voisines (zones d’introduction). De plus, compte-tenu de leur continuité, ces corridors permettent également une propagation de l'ambroisie sur de longues distances sans rencontrer d’obstacles (zones de dispersion).

En présence d’ambroisie, une fauche spécifique doit être réalisée en complément de la première passe de sécurité (printemps). Cette fauche est exécutée en deux temps :

  • Une première coupe avant la pollinisation pour éviter les émissions de pollens et ainsi réduire les risques d’allergie ;
  • Une seconde coupe avant la fructification (entre fin août et mi-septembre) pour éviter la dissémination des graines.

Prenez contact avec les gestionnaires d'infrastructures routières de votre territoire (EPCI, département, gestionnaires privés...) afin de valider le calendrier des interventions prévues dans les jours à venir.

Pour aller plus loin, consulter le « Guide de gestion de l'ambroisie à feuille d'armoise » disponible sur le portail de la lutte contre l'ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes :

Avant d'agir, pensez à vos équipements de protection individuelle (vêtements couvrants, gants, masque à poussières et lunettes) et évitez d'intervenir en matinée sur les zones colonisées (les pics de pollens sont plus importants à cette période).

« C'est le moment » de désigner vos référents ambroisie.

La campagne 2020 de lutte contre l'ambroisie est bien engagée !

Suite aux élections municipales et au renouvellement des élus, il est à présent temps de désigner vos référents ambroisie. Pour cela, remplissez le formulaire en cliquant sur le lien ci-dessous (formulaire à compléter pour tout nouveau référent ET pour les anciens référents reconduits dans cette mission) :

 Attention : en l'absence de réponse à ce formulaire, et dans un souci de protection de vos données personnelles, vous ne serez plus contacté à l'avenir.

Plus de détails sur le rôle du référent ambroisie, consulter le portail de lutte contre les ambroisies en Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour tout complément d'informations, contactez votre correspondant FREDON AuRA

  • par mail : ambroisien°dpt@fredon-aura.fr (ex : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • par téléphone :