« C'est le moment » de prévoir la fauche des bords de routes avant grenaison.

Le pic de pollinisation de l'ambroisie est atteint en Auvergne-Rhône-Alpes. Les pollens sont à présent détectés sur la quasi-totalité de la région, avec des risques d'allergies élevés sur plusieurs départements.

Les bords de routes sont fortement propices au développement de l'ambroisie et au salissement des parcelles voisines (zones d’introduction). De plus, compte-tenu de leur continuité, ces corridors permettent également une propagation de l'ambroisie sur de longues distances sans rencontrer d’obstacles (zones de dispersion).

En présence d’ambroisie, une fauche spécifique doit être réalisée en complément de la première passe de sécurité (printemps). Cette fauche est exécutée en deux temps :

  • Une première coupe avant la pollinisation pour éviter les émissions de pollens et ainsi réduire les risques d’allergie ;
  • Une seconde coupe avant la fructification (entre fin août et mi-septembre) pour éviter la dissémination des graines.

Prenez contact avec les gestionnaires d'infrastructures routières de votre territoire (EPCI, département, gestionnaires privés...) afin de valider le calendrier des interventions prévues dans les jours à venir.

Pour aller plus loin, consulter le « Guide de gestion de l'ambroisie à feuille d'armoise » disponible sur le portail de la lutte contre l'ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes :

Avant d'agir, pensez à vos équipements de protection individuelle (vêtements couvrants, gants, masque à poussières et lunettes) et évitez d'intervenir en matinée sur les zones colonisées (les pics de pollens sont plus importants à cette période).